Fier de mon job

Auxiliaire de vie : un métier passionnant à découvrir

 

Lundi dernier, le Mercato est allé à la découverte des métiers de l’aide à domicile, et tout particulièrement celui d’Auxiliaire de Vie.-  Nous avons, pour cela, rencontrer madame Isabelle Bobe, directrice depuis plus de 12 ans de l’Association Familiale – Pays du Cognac.

 

Isabelle Bobe, directrice de l’Association Familiale – Pays de Cognac –

Bonjour Madame, pouvez-vous nous présenter votre association ?

L’association familiale de Cognac est une association de loi 1901 créée en 1945. Plus de 70 déjà ! Son objectif est d’apporter des solutions pour l’aide à domicile à l’attention de tous les publics, que ce soit les personnes âgées, handicapées ou les familles. Pour une journée simplement ou de manière régulière.

 

L’association familiale de Cognac existe depuis plus de 70 ans.

Sur quel territoire ?

Nous sommes très bien implantés sur l’ensemble de la communauté d’Agglomération Grand Cognac : Cognac, Jarnac, Segonzac, Châteaubernard. Nous nous développons sur Châteauneuf, ville dans laquelle nous allons ouvrir un bureau d’ici peu, et sur Rouillac.

 

 

Quels sont les domaines dans lesquels vous intervenez ?

C’est très varié ! Nous intervenons auprès des personnes âgées pour l’aide aux actes de la vie quotidienne : se laver, préparer à manger, faire les courses ensemble ou les livrer à domicile, tenir compagnie tout simplement.

De plus en plus, nous proposons des aides pour l’entretien à domicile, le jardinage, les petits bricolages et la garde d’enfants.

Les demandes sont très variées d’une personne à l’autre. Pour exemple, nous avons eu une personne qui cherchait quelqu’un pour jouer au bridge !

Notre rôle est de trouver la bonne personne qui va intervenir mais aussi d’organiser les plannings de travail les plus cohérents pour nos salariés.

 

Comment l’Association fonctionne-elle ?

Nous avons deux niveaux de fonctionnement.

Tout d‘abord, nous faisons de la prestation de service. Dans le cadre de son service prestataire, l’Association Familiale emploie actuellement, 120 salariés qui sont mis à disposition des familles selon leurs besoins.

L’association intervient aussi, dans le cadre de son service mandataire, comme intermédiaire entre les familles et les aides familiales : dans ce cas, nous nous occupons de la mise en relation et de la prise en charge administrative des démarches (sélection de candidats, élaboration des contrats de travail, gestion des bulletins de salaire et des déclarations URSSAF…)

Au global, plus de 250 auxiliaires de vie travaillent à travers l’Association et nous rendons service à 1300 familles.

 

Comment recrutez-vous vos salariés ?

 Nous bénéficions de beaucoup de candidatures spontanées qui nous permettaient il y a 5 ans encore de répondre à la demande des familles. Mais avec l’augmentation des besoins, nous sommes aujourd’hui en recherche active et permanente de candidats motivés souhaitant exercer ce métier.

Notre partenaire principale est le Service Public pour l’Emploi.

Nous recherchons d’ailleurs activement 15 auxiliaires de vie pour cet été !

 

Auxiliaire de vie, pouvez-vous nous parler de ce métier ?

C’est un métier passionnant pour ceux ou celles qui veulent trouver du sens dans leur vie professionnelle. L’auxiliaire de vie apporte une véritable aide aux personnes pour qui elles interviennent. En retour, il y a donc, dans la majorité des cas, beaucoup de reconnaissance des personnes prises en charge. C’est un métier très gratifiant.

Au quotidien, pas de métier plus varié ! Aucune journée ne se ressemble. L’auxiliaire de vie peut alterner dans la même journée des actes auprès de personnes âgées, puis d’enfants, faire à manger puis enchainer sur une partie de cartes !

C’est un secteur d’activité où les temps partiels sont de rigueur pour les salariés. Les horaires peuvent être décalés : intervention auprès des personnes le matin et le soir, le week-end.

Bien sûr, ce n’est pas un métier facile. L’auxiliaire de vie doit parfois faire face à la maladie, la solitude, la perte d’autonomie.

 

Des formations existent – elles pour ces métiers ?

Oui, devant le développement du maintien à domicile chez les personnes âgées, les actes des auxiliaires de vie se complexifient. Le niveau d’exigence a augmenté. Se former devient une nécessité.

Heureusement, nous avons de nombreuses formations proposées localement par des organismes de formation du territoire : l’IREO (Institut Rural d’Education et d’Orientation des Charentes à Cherves Richemont), la MFR (Maison familiale Rurale) de Jarnac, le lycée Claire Champagne de Segonzac.

Nos salariés sont aussi formés aux premiers gestes de survie.

 

Quelles sont les qualités humaines que vous recherchez chez une auxiliaire de vie ?

Avant tout, des qualités relationnelles : compassion, empathie et le sourire tout simplement !

Discrétion, honnêteté et autonomie. Et la capacité à faire face à des situations parfois complexes et imprévues.

 

Peut-on évoluer dans ces métiers ?

Oui tout à fait. Les situations de dépendance, les systèmes de soins évoluant en permanence, l’auxiliaire est amenée à croiser des situations nouvelles à tout moment, à se former, à se spécialiser.

Nos salariés les plus expérimentées peuvent aussi devenir formatrice et intervenir en interne auprès des jeunes embauchées. Elles peuvent aussi évoluer en tant que coordinatrice d’équipe.

 

Quelles sont vos perspectives d’évolution pour l’Association ?

Nous allons ouvrir un bureau à Châteauneuf. Nous recherchons d’ailleurs dans ce cadre-là une personne pour s’occuper de l’accueil et de la planification sur Jarnac et Châteauneuf.

Nous recrutons aussi une personne pour s’occuper de la comptabilité et facturation au bureau de Cognac (contrat de 28h).

N’hésitez pas à nous déposer vos CV !

 

Une conclusion ?

Le métier d’auxiliaire de vie est un métier difficile mais passionnant, et tellement riche humainement !

Nous avons des auxiliaires qui travaillent avec nous de mère en fille depuis plusieurs générations.

Passez nous voir, apportez vos CV. Des postes sont à pourvoir dès aujourd’hui. Nous gardons aussi les CV pour faire matcher des demandes futures.

Et nous pourrons aussi vous apporter toute l’information nécessaire sur les formations qui peuvent vous être proposées.

 

Association Familiale – Pays du Cognac : 05.45.82.09.50 – 108, rue Aristide Briand /Cognac

Association Familiale à Jarnac : 05.45.36.99.78

www.asso-familiale-cognac.org

email : association.familiale.de.cognac@wanadoo.fr

 

 

Article précédent

Trouvez votre emploi pour cet été dans le Tarn !

Article suivant

Recherche AUTOMATICIEN (H/F) CDI - Société ACPI (proche Angoulême)

L'auteur

Béatrice

Béatrice