Quiz
Partagez

[QUIZ] QUEL RECRUTEUR ÊTES-VOUS ?

Publié le : vendredi 30 août 2019

Recensez au fur et à mesure vos nombres de réponses A, B et C -> Elles détermineront quel type de recruteur vous êtes, en fin de quiz !

A VOUS DE JOUER !

Vous recrutez pour l’un de vos clients un stagiaire. Quelle sera votre démarche ?

B. “Je préfère ne pas perdre de temps à personnaliser l’annonce, je ne manquerai pas de candidats pour ce type de poste. Je préfère miser sur la présélection pour trouver le bon.”

A. “Je prends du temps pour rédiger la fiche de poste, à la personnaliser et la rendre friendly pour attirer l’attention de mes potentiels candidats.”

C. “Je préfère poster une annonce sur mon profil Linkedin : les plus motivés se manifesteront et me solliciteront directement par message privé.”

Vous recevez une centaine de CV’s pour un profil de commercial. Quelle sera votre démarche ?

A. “Les bons commerciaux sont rares et les CV’s ne sont pas le reflet de leurs capacités. Je prends beaucoup de temps pour étudier chaque candidature, les contacter et faire de la recommandation. Au risque que ça me prenne du temps, je préfère ne pas avoir le sentiment d’avoir manqué le bon !”

B. “Je préfère conserver les profils qui respectent toutes les caractéristiques recherchées : niveau d’études, années d’expérience, domaine d’expertise. Je préfère me concentrer sur les profils aux parcours cohérents.”

C. “Je prends les premiers CV’s reçus, et leur propose de réaliser un entretien téléphonique ou vidéo. Je ne laisserai la chance qu’aux plus réactifs. Je fais confiance à ma chance et mon instinct. Et ça fonctionne !”

Vous devez présenter à votre client 3 candidats shortlistés. Comment justifiez-vous votre sélection ?

C. “Les candidats sélectionnés paraissent à l’aise avec les missions présentées et les outils et process mis en place. Je n’ai pas creusé mais ils pourraient être de véritables atouts pour la société. Je le sens !”

A. “Les candidats sélectionnés répondent à vos attentes en termes de soft skills. Motivés et dynamiques, ils ont le potentiel de rester votre société et de se sentir à l’aise dans leurs missions et auprès de l’équipe. En ce qui concerne les compétences, celles-ci pourraient rapidement être optimisées avec un peu de formation mais ils sont déjà globalement opérationnels.”

B. “Les candidats sélectionnés répondent au maximum de critères de l’annonce : niveau d’étude, expérience professionnelle, domaine d’expertise. Tout y est ! Ils sauront comprendre l’environnement dans lequel ils travaillent et pourront être autonomes pour le poste asap.”

Vous devez préparer un questionnaire de présélection, comment est-t-il organisé ?

A. “Je leur poserai des questions sur leur parcours et attentes et tenterai d’en savoir plus sur leurs aspirations professionnelles et personnelles. Je pense que si la discussion se déroule sous la forme d’un échange plutôt que de réciter un CV, j’en saurai plus sur eux.”

C. “Je poserai des questions assez déstabilisantes et ouvertes pour juger leur façon de répondre, leur vivacité d’esprit et capacités de communication. Quel que soit le poste recherché, c’est important d’avoir un feeling avec quelqu’un.”

B. “Je m’assurerai que les éléments inscrits sur le CV soient vrais. Je ferai en sorte de comprendre les expériences professionnelles et tester leur capacité à me répondre de façon cohérente.”

Vous rencontrez l’un des candidats shortlistés et vous rendez compte au bout de quelques minutes que celui-ci ne sera pas le bon. Comment réagissez-vous ?

C. “J’écourte l’entretien et lui dis poliment qu’il ne correspond pas au profil recherché. Je lui explique néanmoins que c’est une question d’intuition et d’expérience.”

A. “Je tente d’orienter l’entretien en sa faveur pour lui offrir la possibilité de se rattraper. Peut-être que quelques minutes l’aideront à se rattraper. Il ne faut pas que je sois trop rigide.”

B. “J’analyse son profil rapidement et pense à un poste qui pourrait lui convenir plutôt que celui pour lequel il s’est présenté.”

Vous n’avez plus de nouvelles du candidat selectionné par l’entreprise. Comment réagissez-vous ?

A. “Je relance le process depuis la diffusion de l’annonce pour retrouver quelqu’un en respectant ma façon de faire. Je préfère prendre le temps plutôt que de me précipiter et de me retrouver face à cette même situation. De plus, un processus d’embauche mal géré heurte la marque employeur.”

B. “Je ressors mes CV shortlistés et propose à l’entreprise de re-rencontrer les 2 autres candidats prometteurs pour leur faire une proposition.”

C. “Je relance encore mon candidat : il a dû avoir une offre plus intéressante et suis prêt à négocier avec l’entreprise pour renchérir. C’est le bon, je le sais !”

Comment décrivez-vous votre poste à votre entourage ?

B. “Je suis en charge de sourcer des CV et sélectionner les meilleurs d’entre eux. C’est difficile de tomber sur des candidats qui soient à la hauteur des attentes d’un poste mais la satisfaction qui en ressort quand on fait les bons choix n’a pas de prix.”

C. “Je suis en charge du développement RH des entreprises. Je dois recruter les top talents pour que les sociétés continuent d’exister. C’est un métier de flair et d’intuition et c’est génial de concilier des compétences innées avec une expérience peaufinée.”

A. “Je suis en charge de recruter des Hommes pour agrandir les équipes de mes entreprises clientes. C’est passionnant ! Il existe tellement de personnalités différentes qu’il faut les appréhender de façon toujours bien précise. Mon boulot me prend beaucoup de temps, mais je ne le changerais pour rien au monde.”

Quel recruteur êtes-vous ?

Vous avez un maximum de réponses A, vous êtes un recruteur PASSIONNÉ.

Votre truc ? C’est l’humain. Votre métier vous prend du temps mais vous l’adorez. Vos victoires, aussi nombreuses soient-elles seront toujours appréciées avec autant d’émotion. Vous serez satisfait d’avoir trouvé un emploi à un candidat et d’avoir réalisé un travail précis pour comprendre tout ce qui constitue une bonne collaboration. Ce métier vous donne un sentiment de satisfaction, et vous avez compris que pour qu’un employé se sente comme un poisson dans l’eau, il faut qu’il puisse s’y retrouver professionnellement et personnellement.

Vous avez un maximum de réponses B, vous êtes un recruteur AVERTI.

Vous avez l’esprit de compétition et une démarche cartésienne. Vous aimez que les choses soient claires et concises dans votre vie mais également au travail. Vous serez incorrigible si le candidat ne présente pas un profil quasi sans faute même si c’est dans le cadre d’un recrutement de profil rare. Vous êtes reconnu pour votre sérieux, et pour les recrutements effectués. Votre expérience en recrutement et votre savoir-faire sauront en inspirer plus d’un.

Vous avez un maximum de réponses C, vous êtes un recruteur INSTINCTIF.

A l’inverse du recruteur averti, vous ne jouerez jamais la carte de la sécurité pour recruter. Ce que vous aimez ? La surprise ! Vous avez l’art de jouer la carte de l’instinct et … Ça fonctionne ! Ce travail est fait pour vous, et vous excellez dans l’art de la communication. Vous avez le don de déceler en quelques échanges le potentiel d’un candidat au plus grand plaisir de vos clients, et parfois à l’incompréhension totale de vos collègues, stupéfaits de ce don.

Alors ? Quel recruteur êtes-vous ? Est-il révélateur de votre personnalité ? [ Dites nous tout en commentaire 😉 ]

Partagez cet article

divertissement personnalité quiz recruteur

Rejoignez nos réseaux